TU RESTES FLOU ET JE RESTE INQUIET

(titre provisoire)

Création pour 2022

 

Laboratoire de recherche en janvier 2021 à la Friche la Belle de Mai, Marseille

Première étape, représentation pour les professionnels le 22/01/21, Friche la Belle de Mai, Marseille

Résidence en février 2021 dans le cadre des Plateaux Solidaires, soutenue par Arsud et la région SUD-PACA, Théâtre de Fontblanche, Vitrolles

Résidence en juillet 2021 dans le cadre de l'appel à projet "Relançons l'été", soutenue par la DRAC PACA, leThéâtre des Ateliers et le Théâtre du Bois de l'Aune, Aix-en-Provence

"Quand j’ai lu Œdipe-Roi de Sophocle, représentée entre 430 et 420 avant Jésus Christ en Grèce antique, j’ai trouvé que cette pièce constituait une réponse extraordinaire aux évènements qui nous frappent. La Peste à Thèbes me faisait penser au Coronavirus venant de Chine.

Au début de la pièce, les thébains crient après Œdipe, dans l’espoir qu’il les sauve et Œdipe se met effectivement à rechercher les causes jusqu’à s’accuser lui-même du désastre. Voilà une conduite d’un héroïsme qui me faisait rêver !… De quoi inspirer les hommes et les femmes politiques d’aujourd’hui ? (sic)

C’est ainsi que j’ai commencé à aborder le texte antique : avec une extrême fidélité mais aussi une très grande liberté. Car dans cette nouvelle pièce, le passé et le présent cohabitent.

Au-delà des aspects politiques, d’enquête policière, de questionnements sur les origines, Œdipe est aussi une histoire d’amour.

Espérons que cet amour, qui nous accompagnera tout au long de la pièce, nous aide à supporter toute la dimension tragique de cette histoire et celle de nos vies actuelles."

Anna Fagot

D'après Oedipe-Roi de Sophocle

 

Texte et mise en scène

Anna Fagot

Comédiens

Julien Gourdin

Jérôme Lebourg

Océane Lutz

Nicolas Vantalon

Création Lumière, aide scénographique

Syméon Fieulaine

Scénographie

Simon Vande Meersche

Étape de travail  / test du dispositif avec décors provisoires

Étape de travail au Théâtre de Fontblanche - Film réalisé par Jean-Étienne Mach

Test du dispositif avec décors provisoires

Anna Fagot nous parle du spectacle

Extraits de texte

"Prologue

C’est une histoire terrible. C’est une histoire terrible et vous pourriez penser que je vous la raconte du passé. Vous pourriez penser que l’histoire terrible se trouve dans un passé si lointain que… Vous pourriez penser que cette histoire n’est presque pas pour vous, qu’elle est distraction, dépaysement, culture générale aujourd’hui.

Œdipe tue son père et épouse sa mère sans le savoir à cause d’une succession d’éléments orchestrés par les dieux. Freud et sa psychanalyse qui parlent du complexe d’Œdipe, vous ne savez pas trop. L’inconscient n’est-ce pas une histoire de fragiles, pour les femmes, les pédés ? Alors, vous, vous… Et Œdipe, ce roi, il n’y a pas vraiment de rapport vous pensez. Pourtant, la Peste de Thèbes est parmi vous. Le monde entier pue ! C’est terrible et il faudrait trouver la cause. Sans quoi, les dieux… Sans quoi la Peste… Sans quoi on va mourir, très vite et dans d’atroces souffrances et c’est terrible. Mais voilà Œdipe qui vient… Votre roi est parmi nous ! Regardons-le comme il parait lointain, d’une autre époque, regardons le bien. Profitons de le regarder de loin alors qu’il est là-bas, alors qu’il se tient droit comme un mythe. 

Œdipe-Roi, nous les modernes, nous te regardons, Œdipe. La Peste de Thèbes est venue jusqu’à nous mais pas de sauveur, mais pas d’oracle, mais pas d’enquête. Alors, nous t’appelons à l’aide, Œdipe. Nous t’implorons, cher Roi, sors de la tradition et viens vers nous ce soir !"

¤ ¤ ¤

"Œdipe

Bientôt, nous saurons tout, mes amis !

Oh Prince, Créon, fils de Ménécée, frère de mon épousée !

Oh Créon, quelle réponse du dieu nous rapportes-tu donc ?

Créon

Une bonne réponse !

Excellente même !

Si nous choisissons la bonne route, après la Peste, nous trouverons le Bonheur.

Œdipe

Mais quelle est cette route ?

Tu restes flou et je reste inquiet."

L'envers du décor : le coin des stagiaires

Nous avons l'immense chance d'accueillir sur cette création deux jeunes professionnels : Simon Vande Meersche et Jérôme Kozic qui viennent des autres bouts de la France (Paris, Bordeaux) pour travailler et apprendre à nos côtés.

Parce que nous sommes curieux du regard neuf qu'ils peuvent porter sur leurs métiers ainsi que sur le travail de création de cette pièce ; nous les avons mis au défi: nous leur avons demandé de fournir de petites vidéos afin que l'on puisse faire connaissance avec eux et apprendre de leur vision des choses.

1ère demande: te présenter, expliquer ton métier...

Simon Vande Meersche, stagiaire en scénographie pour la Cie Entre!, étudiant en 4ème année à l'ESAT (Paris)

2ème demande: quels sont les enjeux de cette scénographie?

Jérôme Kozic, stagiaire en Mise en scène pour la Cie Entre!, étudiant  en Master Expérimentations et recherches dans les arts de la scène à Bordeaux

2ème demande: comment as tu vécu cette résidence?